[

Afficher le Programme au jour le jour

ven 8 décembre (22h00)

Krismenn + Ÿuma + Delgrès

Krismenn (Bretagne)

Voici le nouvel opus de Krismenn, Kan ha Diskan Hero au flow incandescent qui a popularisé le rap breton dans le vaste monde. On y découvre l’exigence d’un auteur confirmé qui malaxe l’électro expérimentale avec dextérité et donne aux textes les plus orageux une surbrillance aimantée.

Krismenn, chant, rap, compositions / Romain Jovion, batterie / Antoine Lahaye, guitare

Ÿuma (Tunisie)

Le duo folk-soul Ÿuma revisite avec doigté les figures allégoriques de l’oralité tunisienne d’antan en y insufflant lyrisme et poésie. Ces chemins buissonniers butinent le patrimoine des mystiques orientaux, les fables et adages racontés par leurs grands-mères respectives comme les courants néo arabes alternatifs. Et le précieux héritage multiséculaire prend un sacré coup de jeune !

Ÿuma a reçu le Prix du public lors du Festival Journées Musicales de Carthage 2017.
A l’occasion de NoBorder#7, sortie de l’album « Ghbar njoum / Poussière d’étoiles » (Innacor records / dist. l’Autre Distribution / Believe)

« Ghbar Njoum / Poussière d’étoiles »
Sabrine Jenhani, chant et compositions / Ramy Zoghlemi, chant, guitare et compositions

Delgrès (Guadeloupe / Louisiane)

Pour comprendre la rage sourde qui habite le trio, il faut se replonger dans l’histoire de Louis Delgrès, officier guadeloupéen qui lutta jusqu’à la mort contre le rétablissement de l’esclavage dans les colonies françaises, décidé par Napoléon Bonaparte en 1802. Lors de la farouche répression qui s’en suivit, des milliers de guadeloupéens déportés arrivèrent en Louisiane. Grâce à ce projet engagé, le blues créole intense de ces anonymes reprend vie, sublimé par des mots de poussière, de lutte et d’espoir.

Pascal Danaë, chant, guitare / Rafgee, tuba, sousaphone / Baptiste Brondy, batterie

infos pratiques

LE VAUBAN
Plein tarif 15 € / Tarif réduit 12 € ou Pass NoBorder